Etablissement catholique d’enseignement – École / Collège

Contactez-nous au 02 38 24 02 70

(du lundi au vendredi de 07:45–18:00)

La maternelle

La maternelle : cycle des apprentissages premiers 

Notre école maternelle

Notre école maternelle compte 5 classes de la Petite à la Grande Section et 4 ASEM secondent les enseignantes pour l’accueil et les activités scolaires. Nous accueillons aussi quelques « Toute Petite Section » (enfants qui auront 3 ans en janvier ou février) en fonction des places disponibles.

Objectifs principaux : la socialisation et les premiers apprentissages.

Des ateliers autonomes ou des activités dirigées permettent aux enfants de développer leur autonomie, leur curiosité et leur envie d’apprendre. C’est aussi un lieu collectif où ils vont apprendre à s’exprimer et à écouter les autres.

Un travail de pré-lecture s’articule autour de la méthode des Alphas en Grande Section (voir présentation des Alphas).

Un cahier de réussite accompagne les élèves tout au long des trois années de maternelle. Ces cahiers sont remis aux parents deux fois par an pour leur permettre de suivre les progrès de leurs enfants. La première année cette remise se fait lors d’un rendez-vous avec l’enseignante.

Depuis quelques années, les élèves de maternelle bénéficient d’une initiation à l’anglais, par petits groupes, avec une enseignante spécifique. Ils se familiarisent avec cette langue à travers des comptines. Cette enseignante accompagne les élèves jusqu’au CE1.

La méthode des alphas en GS :

Il s’agit de l’histoire d’un petit garçon qui va découvrir une étrange planète peuplée de petits personnages rigolos :

Il y a les voyelles qui sont tous des messieurs et des dames, puis ceux de la famille des consonnes que les enfants vont apprendre à connaître petit à petit.

Cette méthode consiste donc à faire connaître aux enfants les noms des personnages, leurs  caractéristiques et surtout leur chant.

Cette méthode permet énormément d’activités de manipulation, elle propose une entrée très ludique pour l’étude du code en s’attachant à l‘étude des voyelles d’abord, puis des consonnes longues puis des sons complexes.

Il s’agit d’une méthode « phonémique » dont le départ est un conte où chaque lettre est mise en scène avec le phonème qui lui correspond. A cela s’ajoute des figurines à manipuler, des jeux de cartes, des lotos…